Nos actualités !

Au lycée Poincaré : Un témoignage exceptionnel sur les Lebensborn, pouponnières nazies.
Posté le 6 avril 2023

En 2019, Madame Niango, née dans un Lebensborn et adoptée en France après la guerre, a témoigné pour la première fois de son histoire devant un public scolaire au lycée Poincaré. Depuis, chaque année au lycée, des élèves ont la chance d’écouter ce témoignage précieux.

Madame Niango a appris tardivement son origine. Son témoignage retrace l’enquête qu’elle a menée pour retrouver ses origines, et montre aussi la possibilité de bien vivre malgré ce traumatisme originel. En avril 2022, des élèves de Terminale spécialité Cinéma Audiovisuel ont filmé et réalisé le montage de ce témoignage, afin qu’il puisse être accessible au plus grand nombre. Cette vidéo est disponible ci-dessous.

Pour ceux qui ne connaissent pas les Lebensborn : un peu d’histoire….

Les pouponnières nazies, Lebensborn, créées à partie de 1935, ont pour finalité de donner naissance à des enfants de « pure race aryenne ». Ces maternités accueillent des femmes enceintes de membres de l’ordre SS, de la Wehrmacht ou du Parti nazi. Après l’accouchement, elles abandonnent leur enfant, qui est offert au Führer.

Bundesarchiv B 145 Bild-F051638-0067, Lebensbornheim, Säuglingszimmer – 1936

Qu’est-ce que l’eugénisme ?

L’eugénisme vise à sélectionner le patrimoine génétique des populations, ce qui revient à appliquer à l’homme des méthodes de sélection utilisées pour les cultures ou l’élevage. Les Lebensborn sont bien au cœur du fanatisme eugéniste nazi : multiplier l’élite aryenne par la reproduction sélective, tout en exterminant les dégénérés ( juifs, tsiganes, handicapés, malades mentaux…) par un programme de camps, de stérilisations forcées, d’euthanasies.

L’eugénisme nazi nous interroge sur la façon dont une interprétation erronée de notions scientifiques peut alimenter une idéologie et renforcer une vision fallacieuse du monde. D’une part, au nom du progrès, la théorie de l’évolution de Darwin a été détournée pour justifier une reproduction sélective et l’élimination des faibles par les forts, pour améliorer l’humanité. D’autre part, le développement de la génétique de l’époque a été interprété de manière trop bornée, ce qui a conduit à penser que nous sommes seulement le résultat de nos gènes.

Aujourd’hui nous savons que les caractères d’un individu ne se limitent pas à son patrimoine génétique, mais résultent également des conditions de l’environnement et de l’épigénétique (les gènes peuvent s’exprimer ou ne pas s’exprimer).  L’eugénisme nazi s’est arrêté au procès de Nuremberg (1947-1948), avec l’apparition de la notion de crime contre l’humanité. Mais le tribunal de Nuremberg n’a pas retenu le caractère criminel des Lebensborn.

L’association des enfants des Lebensborn a milité pour que le statut de victimes de guerre soit reconnu aux enfants des Lebensborn.


Ci-dessous la vidéo du Témoignage (34mn)

Plus d'actualités

Ciné-débat: Le génie des arbres

Ciné-débat: Le génie des arbres

La salle Fayolle était comble pour participer au ciné-débat autour du film documentaire « le génie des arbres ». Les échanges avec deux scientifiques de l’INRAE ont permis de prolonger la réflexion autour de ces super-héros que sont les arbres :→ Francis Martin, l’un...

lire plus
Dans la peau d’un chercheur

Dans la peau d’un chercheur

Des élèves de 2nde ont choisi de s’inscrire à ce stage pour devenir pendant 3 jours de vrais chercheurs. En effet, ces 32 élèves ont pu effectuer toutes les étapes de la démarche de recherche (observation sur le terrain, questionnement, prélèvements d’échantillons de...

lire plus